Camping

C’est avec une poésie obscure que les photos s’enchaînent dans cette série sur le "Camping", se répondent ou se détachent de l’image que l’on a généralement de ces lieux.

Le parti pris est l'élément, le rapprochement, l’ombre plutôt que la lumière, souvent basse, voire limite parfois, pour donner à voir autrement un "Camping" pendant 2 semaines.

Le temps y semble arrêté dans une éclat presque monochrome, bercé dans la lenteur d’une nature qu’en l’on croirait passive ou dans cette eau vive qui se transforme en toiles de peintre.

Les images sont réalisées dans un proche environnement avec mon smartphone toujours à portée de main, bloqué sur le grand angle.